Dernières nouvelles (juillet 2005) Lors du voyage de nos 2 membres ce printemps, 6 bidons de peinture ont été amenés, ainsi que des nouveaux lits. Environ 40 patients sont consultés par jour. Une infirmiére hollandaise travaille pour 6 mois sur place pour aider l'infirmière actuelle. La chambre des malades est en cours de rénovation: séparation pour les tuberculeux et salle d'accouchements.

L'idée de la fondation d'un dispensaire est du Dr Mingma Ghyalzen Sherpa, médecin expérimenté et fondateur de l'Himalayan Health and Environmental Trust (HHET) qui à l'instar de l'Hillary Trust au nord, contribue à la diffusion des systèmes de soins dans la partie basse du Solu Khumbu. Des projets de dispensaires ont été alors engagé en des points d'accès privilégié pour les habitants de ces vallées. C'est avec l'aide d'associations françaises, Tashe-Delek d'Alain Cantero, médecin psychiatre exerçant à Paris, et la fondation Danielle Mitterand, veuve de l'ancien président français, que le projet a pu être lancé, et a débouché sur la construction du bâtiment actuel, d'une petite génératrice ainsi que l'embauche d'une infirmière et un médecin.

Cependant il a été convenu que l'hôpital obtiendrait un financement pour une durée de cinq années, après quoi, il faudrait que les habitants du village commencent à auto-gérer leur installation. Le coup de pouce financier a donc du prendre fin il y a quelques années. Les villageois qui ont eu l'occasion de rencontrer des occidentaux ont ainsi fait part de la nécessité d'un support. En attendant, l'HEET continue de soutenir de façon plus limitée les activités de l'hôpital, permet sa fourniture à peu près constante en médicaments de première nécessité et permet à l'infirmière de gagner un modeste salaire.

Une association hollandaise et un médecin hollandais ont ensuite pris le pas en 2000, décidé de construire un bâtiment annexe pour le personnel, et a assuré les visites pendant quelques mois. Puis à nouveau l'hôpital est retourné sous l'aile du HEET, qui l'entretient encore aujourd'hui.

Action Kharikhola a décidé, suite à sa rencontre avec Sher, d'assurer la continuité.